Mannequin pédiatrique PREVENTION DROGUES

Matériel réaliste à utiliser pour la Prévention des drogues consommées pendant la grossesse. La toxicomanie entraîne de graves conséquences sur le développement de l’enfant.

En émettant les pleurs et en démontrant les tremblements de sevrage d’un nourrisson affecté par la drogue, le mannequin montre les impacts potentiels de la consommation de drogue pendant la grossesse.

Ce mannequin électronique réaliste est doté de différentes fonctions :

- Une expression faciale douloureuse
- Des membres minuscules
- Une taille inférieure à la normale
- Émet les cris d’un nourrisson affecté par la drogue
- Simule des tremblements engendrés par la dépendance

Produit arrivant des Etats-Unis : délais de livraison 3 semaines maximum

Garantie fabricant 2 ans

690€ TTC

Quelques chiffres :

En France, les données sur les femmes toxicomanes sont celles fournies par les centres de soins (enquête de novembre du SESI), portant sur 1800 femmes environ et les données sur les femmes incarcérées consultant les antennes toxicomanie, soit environ 200 femmes.
44% de ces femmes en prison et 35% en centre de soins ont déclaré être mère, respectivement 613 et 80 femmes (Facy, 1996). Parmi les mères toxicomanes incarcérées, un tiers a deux enfants ou plus et six sur dix ont un partenaire toxicomane.

Les enquêtes périnatales en France fournissent des données précieuses sur les femmes ayant accouché et les caractéristiques des nouveau-nés. Elles n’abordent pas la question des consommations, hormis celles du tabac et de l’alcool (Badeyan, Wcislo, 2000). De manière générale, la question de la consommation de produits illicites n’a pas été posée en France lors des grossesses jusqu’à l’apparition du sida et ne faisait pas l’objet d’une recherche d’antécédents, y compris du fait de la crainte par le médecin d’induire une stigmatisation ultérieure de la patiente et de son enfant (Esquivel, 1994a, 377).

Source : Cairn.info