Public : Grand public & professionnels

Aménagement du domicile du grand âge

L’aménagement du domicile permet de vivre chez soi le plus longtemps possible. Des solutions existent pour améliorer la SECURITÉ, le CONFORT et faire face au HANDICAP.
 
80% DES PLUS DE 80 ANS VIVENT A LEUR DOMICILE !
 
Cette animation permet d’identifier les situations à risque grâce à deux décors (cuisine/salle à manger/escaliers et chambre/salle de bain), de connaître les différentes possibilités d’aménagement du domicile, de découvrir les aides techniques disponibles sur le marché du grand âge.
 
SECURITE  : Quels aménagements pour éviter l’accident domestique.
CONFORT : Améliorer le confort au quotidien, découvrir de nouvelles aides techniques pour la perte d’autonomie, la domotique, les objets connectés et quelles aides financières existent.
HANDICAP : Être dans la peau du grand âge pour mieux comprendre les réactions et comportements.

Quelques chiffres :

Au 1er janvier 2016, 12,5 millions de personnes ont + de 6 ans soit 18,8% de la population.
57% des seniors sont des femmes, les 2/3 à + 85 ans, les 3/4 à + 95 ans.
90% des + de 90 ans vivent à leur domicile !
L’âge moyen d’entrée en institution est de 84 ans.
(Références INSEE, édition 2016 - Fiches - Population)

Les principaux risques chez le grand âge :

Chute : Les troubles de la vision et de l’équilibre, l’isolement, un habitat peu adapté sont des facteurs de risque de chute chez le sujet âgé. Mais également la fragilité des os, en particulier chez la femme, expose à un risque accru de fracture. Les chutes représentent 80 % des accidents de la vie courante au-delà de 65 ans. Les trois quarts des décès par chutes tous âges confondus sont survenus chez des personnes âgées de plus de 75 ans.

Suffocation :Depuis le début des années 80, le nombre de décès par suffocation de personnes âgées de plus de 65 ans a été multiplié par près de 3. Les maladies du système nerveux (démence, troubles mentaux, maladies vasculaire cérébrales...) sont des facteurs d’accroissement important du risque de suffocation chez la personne âgée. Les deux tiers des décès par suffocation tous âges confondus sont survenus chez des personnes âgées de plus de 75 ans.

Intoxication : le nombre d’intoxications de personnes âgées à presque doublé entre 1982 et 1999, celles-ci sont principalement des intoxications médicamenteuses résultant de surdosages et d’erreur d’administration.
(Source : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Securite/Accident-de-la-vie-courrante/Quelques-chiffres )