Adapter l’espace urbain au vieillissement ou au handicap de la population

Mieux comprendre le handicap (visible ou invisible), la perte d’autonomie et ses conséquences pour améliorer l’accessibilité de l’espace public.
Formation/animation avec des mises en situation dans les espaces publics : Accessibilité, voirie, accès aux services (accueil, commerces, transports, loisirs, aides à la personne, gares, aéroports...), équipements publics.

Mettons-nous dans la peau des personnes âgées ou obèses ou handicapées pour :
- mieux comprendre leurs handicaps
- améliorer l’accueil de ces publics dans les espaces publics (poste, mairie, bibliothèque, piscine, cinéma...)
- identifier les actions à mettre en place pour palier à la perte d’autonomie, recenser les zones et les espaces publics défaillants (points d’appuis, zones de repos, éclairages...)
- utiliser les codes couleurs, les points de repères, la signalétique...

Cette formation est à destination des architectes, des concepteurs de produit, des services voirie, espaces verts, personnel de services publics...

Efficacité proprioceptive établie.
Egalement abordé dans ce module : Obésité handicap et AVC.

PREVENT’EURE est le spécialiste des concepts en simulation.

Quelques chiffres :

A l’horizon 2035, les + de 60 ans devraient représenter 31% de la population française (21% actuellement).
Qu’elles soient autonomes ou dépendantes, les personnes âgées préfèrent rester à leur domicile le plus longtemps possible. Il faut donc porter un effort sur l’environnement et l’aménagement urbain.
-  Comment adapter l’espace urbain au vieillissement de la population.
-  Micro-adaptations de la voirie, des transports, des commerces et des services pour les rendre accessibles à tous.